une goutte dans la mer

03 mai 2012

je suis une devinette

Pourquoi j’aime ma personnalité ? parce que j’aime ce que je suis, personne ne pourrait aimer comme j’aime, personne n’a ma force de caractère, ma patience j’ai supporté des choses dans ma vie et pourtant ya toujours pire, et c’est souvent ceux que j’aime le plus qui m’éprouve le plus. Je suis gentille, conne mais si je disparaissais je pense que je manquerai. On penserait à moi en voyant un tigre, un papillon, en mangeant du curry, en matant une chanson bollywood, en voyant la pub lindor. On m’a dit que j’étais un pti bout de femme un jour, je n’arrive pas à murir et à voir le monde comme les autres le voient. Oui tout est mignon parce que quand j’ai bobo c’est des gros bobos donc tout le reste est forcément mignon ..

Je n'aime pas quand on voit tout ça de moi, je le cache, je fais ma rigolotte, je pleure dans le noir mais quand certains creusent et me voient ça me touche plus que beaucoup de chose.

 

 

Posté par chinnatigrou à 15:26 - Commentaires [0] - Permalien [#]


02 mai 2012

logique?

Rien n'est facile, tout n'est pas simple..
Si tout va comme on veux on cherche la bête
Si rien ne va comme on veut on se plaint

Cherche la paix dans cette résidence
cherche la paix souvent j'y pense
Mon bonheur à moi si on le cherche
ne demande rien de bien compliqué
Sauf qu'aimer ce sourire sur mon visage
ne suffit pas il faut savoir le créer et le retenir.

Posté par chinnatigrou à 23:28 - Commentaires [0] - Permalien [#]

29 avril 2012

IMG_5006

Posté par chinnatigrou à 15:31 - Commentaires [0] - Permalien [#]

24 avril 2012

saut en parachute

Il y a une semaine, le mardi 17 avril, je faisais mon premier saut en parachute, premier et deuxième car, folle que je suis j'en ai fait deux le même jour..

Alors mes impressions? une grosse trouille à l'ouverture de la porte de l'avion, une grand inspiration et wazzzaaa !

Il faut dire que j'ai pas fait ma fière la nuit d'avant, l'angoisse a frappé à ma porte pour essayer de me raisonner mais une fois lancée il ne fallait plus penser à rien.

 

Au final c'est en retournant travailler que j'ai compris que ce que j'avais fait n'était pas si anodin que ça , personne n'aurait eu le cran de le faire, même le seul qui a déjà sauté en tandem m'a dit que j'avais été courageuse.. C'est vrai qu'être entourée, pendant une semaine de personnes qui sautent dès qu'ils voient un rayon de soleil, d'en entendre parler parce que son homme en est presqu'à sa dixaine de sauts on se dit que c'est pas grand chose mais revenir dans sa petite vie et se revoir sauter en vidéo ça fait bizarre.

Et chose étrange, j'ai eu peur avant le premier mais après le deuxième j'ai encore plus peur de resauter.. Même si la sensation d'être seule dans les airs est d'une intense sérénité le saut en lui même apporte de très fortes sensations !

Mais bon comme on dit :une bonne chose de faite , mes enfants pourront peut-être être fiers quand je leur diraient que maman a sauté toute seule en parachute :)

 

Posté par chinnatigrou à 17:03 - Commentaires [0] - Permalien [#]

01 avril 2012

tendre l'oreille

On écrit parfois pour se taire
car les cris ne savent pas le faire
Il se passe tant de choses dans un silence
l'écouter est plus dur que ce qu'on pense. 

Posté par chinnatigrou à 20:50 - Commentaires [0] - Permalien [#]


28 février 2012

jamais trop tard

Même à 28 ans on peut faire de nouvelles expériences .. j'ai eu mon premier VTT en ce début d'année 2012 et oui je peux aller faire du vélo avec mon casque et tout et tout quand je veux, sans aller à une borne payer un ticket d'une journée, sans devoir le rendre c'est mon mien !

Et puis ce soir j'ai mangé mon premier avocat en entier.. curieux ? mes goûts évoluent, je n'aimais pas ça et j'ai manger ce dernier sans broncher :)

Posté par chinnatigrou à 22:29 - Commentaires [0] - Permalien [#]

09 janvier 2012

Chouquette et Pépite

IMG_0636  Notre coup de coeur de Noel :)

Posté par chinnatigrou à 20:55 - Commentaires [0] - Permalien [#]

01 novembre 2011

Pas le temps pour déprimer

  On cherche à être à la place de l’autre mais peut être que c’est l’autre qui voudrait être à la notre.  Les jours de déprime je pense à ce que j’ai de bien dans ma vie, et je me dis qu’en demander toujours trop c’est ne pas se contenter de ce que d’autre non pas. Oui vous me direz ce n’est pas toujours facile, moi je dirais que c’est facile de ne jamais être content. Bien sûr on a tous nos problèmes, bien sûr on pourrait déjà se contenter d’avoir un toit et de quoi manger, je ne vais pas jusque là. Quand je stresse pour mon travail je ne pense pas à relativiser , quand je m’inquiète pour ma vie privée je ne pense pas à tous les célibataires qui n’ont pas ces soucis pas sur le coup mais la déprime dure le temps entre le moment où on lâche prise et le moment où on se rend compte que ce n’est pas si grave.Et souvent dans les moments où tout va mal, il y a toujours des petits signes envoyés par je ne sais quel ange pour vous faire sourire mais reste à saisir cet instant pour basculer. 

Je n'ai rien vécu de traumatisant, plus je lis et je vois de choses sur la société plus je me dis que le simple fait d'avoir été élevée dans le respect et l'amour par mes parents, d'avoir des valeurs aujourd'hui pas parfaites mais qui font que je fais de mon mieux pour avancer dans ma vie sans entraver celle des autres , je me dis que ce genre de choses n'est pas donné à tout le monde.


J'ai rêvé de mon prince charmant et je l'ai , j'ai mis du temps à le reconnaître parce que je l'avais façonné à mon image et attendu que celui dans ma tête arrive.

 

Posté par chinnatigrou à 15:36 - Commentaires [0] - Permalien [#]

16 octobre 2011

remettons les pedules à l'heure

Hey mais ce blog manque de trucs rigolos dis donc ! Je ne suis pas quelqu'un de déprimé pourtant, je cogite beaucoup c'est vrai et c'est dans ces moments que l'envie d'écrire est plus intense mais en règle générale je souris à la vie!

On m'assimile souvent à une folle.. et j'aime ça, un côté déjanté, décalé, simplet ou leger qui contraste bien avec ma coplexité intérieure. J'aime faire rire , j'aime être le déclic joie de la journée, j'aime que les gens soient heureux autour de moi, j'ai pas su faire des efforts pour ceux qui le méritaient le plus, je pensais peut être qu'ils feraient tout pour mon bonheur mais au final j'aime donner donc autant ne rien attendre..mon côté bisounours reste un peu malgré mes 28 printemps bien tassés sur ce petit 1m58!

Posté par chinnatigrou à 21:59 - Commentaires [0] - Permalien [#]

07 octobre 2011

les mots restent toujours

il est difficile de revenir sur une conversation qui a blessé, difficile de s'excuser.. certains mots nous reviennent, on se demande pourquoi la colère pousse à être méchant, pourquoi on blesse plus facilement ceux qu'on aime. Il est plus facile de se voiler la face, de combler d'attentions ou de faire des choses qu'on ne faisait plus..comme un pardon continuel qu'on ne sait pas dire simplement avec la bouche. Les couples se ressemblent, les sentiments poussent à continuer, on y croit parce qu'on aime.

Posté par chinnatigrou à 19:26 - Commentaires [0] - Permalien [#]